image image image image image image image image image image image image image image
L'esprit de...

L' écrin des mots

Photographies : Hugo, Pierre, Christian et Marie-Gabrielle Brigode Musique originale : Guillaume Brigode  
« L'écriture a cette vertu de nous faire exister quand nous n'existons plus pour personne.
De là sa magie, sa divine hérédité. »
Georges Perros, Papiers collés 1, Éditions Gallimard, L'Imaginaire, n°176, p.128, 1960.



                      

 

Écrire pour un autre
L’aider à rassembler les pensées
Les souvenirs et les mots
Être attentif
Rester humble
Telle est la tâche d’un écrivain public


   

 

Faire le récit de...
Tracer et prendre un chemin
Y inviter sa mémoire
Avec ses oublis
Ses creux et ses bosses
Ses obstacles et ses détours
Ses tourments et ses bonheurs
Telle pourrait être votre tâche...

 

Mais faire le récit...
C’est aussi convier les mots à la fête
Et s'ils émergent souvent timidement
Sous une frondaison bruissante d’espoir
Ils se rassemblent toujours
Sous l’écrin de la voûte
Pour former une voix
S’épanouir vers la clarté...

 

 

  Et venir se poser
  Sur une feuille de papier
  Immobile
  Frémissante
  Comme un lac
  Lisse et profond


 

Les mots ne sont pas des obstacles
Ils permettent de voir plus loin
Plus clair
Plus haut
Comme des balises dans l'océan
Comme les arbres devant l’horizon


   

 

 Si la vie se déploie
 À la faveur de la lumière
 Et de l’espace qui s’offrent à elle
 Elle prend sa source et s'épanouit
 Grâce à ses racines
 Comme un berceau invisible




  Comme la pièce d’un puzzle
  Le souvenir raconté
  Relié à d’autres
  Puis transcrit
  Compose un chemin sur lequel vous avancez



     

 

Même si les souvenirs s’entremêlent
Même si le temps  les recouvre d’un oubli blanc
Se remémorer fait fondre l’immobilité
Formuler trouble le silence
Échanger démêle le carcan
Les souvenirs se libèrent alors
Plus vivaces que jamais

 

 

Et si la vitre du temps transforme les images
Si l’on peine à les retrouver intactes
Si des larmes y ont déposé une buée troublante
C’est bien une vérité
Qui se présente et s’impose à nous à cet instant



 

 


Le regard s’éclaire
D’une lumière multiple...





       



Alors les mots...
Sereinement parvenus sur le rivage et enfin couchés
Comme au soir d’un long voyage
La vie reprend son cours
Pleine d’un sens et d’un souffle nouveaux
Comme un chemin perdu, cherché et retrouvé.
Quel chemin !    

                                      



C'est l'esprit de...

L'écrin des mots